La Citadelle, un quartier de ville d'exception

La Citadelle d'Arras fait partie des douze sites majeurs de Vauban inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

La Citadelle et les sites associés (le bois du polygone, le terrain du Gouverneur, la caserne Schramm) ont été démilitarisés et cédés en 2010 à la Communauté Urbaine d'Arras, qui s’est engagée dans un vaste programme de reconversion de ces 72 hectares afin que les anciens sites militaires deviennent de véritables quartiers d’Arras, haut lieu de vie et de culture et doté d'une mixité de fonctions (bureaux, logements, commerces, activités de loisirs, services de proximité).

Idéalement situé au cœur de l'agglomération, le site dispose de réels atouts pour y faire cristalliser les valeurs fortes du territoire : exigence environnementale, attractivité touristique (patrimoniale, culturelle et artistique), dynamisme tertiaire, vocation résidentielle...

Le schéma directeur d'aménagement de ces emprises, défini en concertation avec la population, les services de l'État, et l'architecte des Bâtiments de France, a permis de définir les grands principes d'aménagement et les perspectives d'activité qui redonnent vie à cet ensemble majestueux.

Ouvrir la citadelle au public

La CUA a engagé dès 2011 des opérations structurantes pour permettre d'ouvrir la citadelle au public. Ces travaux visent à requalifier les espaces publics et mettre en valeur les espaces bâtis et non bâtis de la citadelle. Avec l'aide d'investisseurs privés, une grande partie des bâtiments ont été rénovés, et sont maintenant occupés.


Ainsi, un pôle tertiaire s’est développé et accueille une vingtaine de structures différentes, au sein de plusieurs immeubles :

- le siège de la Communauté Urbaine d'Arras,

- le foyer numérique, créé par la société Décima, qui héberge notamment des entreprises des secteurs télécom et de la communication

- un data center particulièrement innovant, développé par la société Décima, et qui permet un hébergement de données à très haut niveau de sécurité (investissement de plus de 2 M€). Hormis l’originalité du projet consistant à installer un datacenter dans une poudrière Vauban datant de 1682 et classée Monument historique, la solution de refroidissement par géothermie est très innovante.

- Un hôtel d’entreprises , aménagé par la CUA, a par ailleurs permis l’arrivée d’une start-up informatique,  du Centre régional de la lecture et du livre, du Syndicat Numérique 59/62 (qui gère l’arrivée de la fibre optique dans les Hauts-de-France), du Pôle d’excellence agroalimentaire régional Agroe, de la Protection judiciaire de la jeunesse et de différentes structures liées à l’emploi…

- un pôle gastronomie avec un fromager, La Finarde, une référence de niveau régional, pour affiner et commercialiser des produits de terroir, en partenariat avec le mouvement slow food ; une miellerie pédagogique qui tire profit de la richesse floristique du site, Cit'abeille.

Une brasserie ouvrira ses portes début 2017, permettant d’offrir un service de restauration sur place.  Par ailleurs, la société A la Carte Formation s’est installé dans les lieux en janvier 2015 pour y dispenser des formations à destination des restaurateurs.

- Un pôle loisirs avec la réalisation d'un parcours accrobranche, et bien évidemment les possibilités offertes par le bois en terme de promenade, course à pieds, et de nombreuses animations…

- Un pôle logement avec la reconversion de trois immeubles représentant 95 logements de standing, avec réhabilitation très qualitative d'un patrimoine architectural qui se trouvait dégradé (travaux en 2013, 2014 et 2015) avec la société Histoire et Patrimoine.

Une société d'insertion est, par ailleurs, en charge des travaux d'entretien courant.

La citadelle est en mouvement, les travaux d'aménagement sont ambitieux. De nombreux autres projets sont à l'étude sur l'ensemble des emprises militaires, qui contribueront à redonner vie à cet ensemble unique, patrimoine de tous les Arrageois et à en faire un quartier de ville réellement exceptionnel.

Parallèlement à ces implantations, la CUA et ses partenaires mènent une politique d’animation des lieux : concours hippiques, de pétanque, concerts de musique de chambre ou expositions dans la chapelle, visites guidées avec l’office de tourisme, Main Square festival le premier week-end de juillet…ou tout simplement promenade à pieds ou en vélo, tout est fait pour que chacun puisse se réapproprier ces lieux magiques , crées par Vauban sur la volonté de Louis XIV….

Contact : Patrice Joosep
E-mail : p.joosep@cu-arras.org

POUR EN SAVOIR PLUS Le livre numérique de la Citadelle (uniquement pour pc)

LIENS UTILES