Jusqu'au 30 avril - Neuville-Saint-Vaast

 

Inaugurée à l'occasion du premier anniversaire du Monument des Fraternisations, l'exposition de photographie, signée Philippe Abergel, se souvient de ces hommes qui se levèrent ce jour de froid de décembre 1915 et nous donne à réfléchir sur l’absurdité d’un conflit meurtrier.

Dans ses carnets de guerre, le tonnelier caporal Louis Barthas a témoigné de son vécu de toute la Première Guerre mondiale. Combattant dans le secteur de Neuville-Saint-Vaast, il y avait été acteur de fraternisations. Le titre de l’exposition au Monument des Fraternisations reprend ses mots. « Qui sait ! Peut-être un jour sur ce coin de l’Artois on élèvera un monument pour commémorer cet élan de fraternité entre des hommes qui avaient l’horreur de la guerre et qu’on obligeait à s’entretuer malgré leur volonté. »

Cent ans après, ce vœux était réalisé et le Monument était inauguré le 10 décembre 2015. Pour célébrer son premier anniversaire, des photographies grand format de Philippe Abergel ont été installées sur son site. Elles montrent des objets personnels étonnants, dans l’intimité des hommes qui combattaient.

> Monument des Fraternisations, route de Maroeuil (RD55) à Neuville-Saint-Vaast; Accès libre. Exposition à voir jusqu’au 30 avril.

 

AGENDA DES COMMUNES

LIENS UTILES

 


 

 

À L'AFFICHE