La Citadelle d’Arras a célébré les 10 ans de son classement à l’Unesco


La Communauté Urbaine d’Arras a célébré les 10 ans de l’inscription de la Citadelle au patrimoine mondial de l’Unesco, le samedi 15 septembre, à l’occasion des journées du patrimoine. Les nombreux visiteurs ont découvert la Citadelle à la nuit tombée.

10 ans de transformations

C’était en 2008, comme onze autres sites Vauban en France, la Citadelle d’Arras, citadelle de plaine, était classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Depuis dix ans, le site s’est transformé : les militaires ont quitté les lieux, la Communauté Urbaine d’Arras y a installé ses bureaux, des entreprises y ont implanté leurs locaux, on peut y croiser un fromager affineur, un apiculteur, des cheminements y ont été recrées… On peut s’y balader dans les arbres avec une tyrolienne réputée de 210 mètres de long, y faire son jogging, une jolie balade, ou encore y habiter tout simplement.

Un circuit à la lueur des chandelles

Samedi 15 septembre, à la tombée de la nuit, la redécouverte des remparts à l’intérieur de la Citadelle d’Arras se faisait le long d’un parcours éclairé par des centaines de chandelles. Le circuit était agrémenté d’illustrations, maquettes et animations mettant en valeur l’histoire des lieux et les nombreux aménagements réalisés ces dernières années par la Communauté Urbaine d’Arras pour révéler l’œuvre de Vauban.

De la Porte Royale à la place d’armes, le son et lumière « Vauban, la paix des étoiles » était projeté en continu sur la façade du bâtiment l’Arsenal.

Le formidable destin de Vauban

Le film d’animation retraçait le formidable destin de Sébastien Le Prestre de Vauban au service de Louis XIV. À la fois militaire et bâtisseur, stratège toujours, inlassable voyageur, écrivain, Vauban était un personnage aux multiples facettes.

La soirée était proposée par la Communauté Urbaine d’Arras, en collaboration avec l’office de tourisme Arras Pays d’Artois et le Réseau Vauban.