Notre projet de Contrat de Transition Écologique


La Communauté urbaine d’Arras s’apprête à devenir, dans les 2 mois qui viennent, un des premiers territoires en France signataires d’un Contrat de Transition Écologique (CTE) avec l’État, visant à concrétiser le plus localement possible les engagements pris par la France dans le cadre de la COP 21.

Il s’agit de s’emparer de notre destin, pour signer ensemble un contrat inédit avec l’État et placer, une nouvelle fois, le Grand Arras en T.E.T.E (Territoire Exemplaire de la Transition Écologique).

Contrat de Transition Écologique

Une mobilisation générale du territoire

Conçu comme un accélérateur des politiques de développement durable, ce contrat avec l’État marque un tournant. Il consiste à sortir de la simple logique d’appel à projet, pour co-construire des programmes d’action, impliquant l’ensemble des acteurs du territoire.

Régulièrement pionnier dans la mise en œuvre volontariste de politiques de responsabilité sociétale et environnementale, le Grand Arras a été retenu comme territoire pilote, pour la solidité de son expérience, pour la maturité de ses projets, mais aussi et surtout pour la capacité de ses forces vives à travailler en mode collaboratif.

La Communauté urbaine a déjà identifié plus d’une centaine d’engagements forts que nous serions en mesure d’assumer ensemble.

Elle en appelle aujourd’hui à la mobilisation générale des citoyens, acteurs associatifs, chefs d’entreprises, partenaires sociaux, responsables administratifs, décideurs politiques, chercheurs… pour faire évoluer ces propositions, croiser les compétences, multiplier les initiatives, formuler des dizaines d’engagements  nouveaux… et amplifier la dynamique.