Remise en beauté naturelle pour la Scarpe-rivière   Mise à jour récente !


La Communauté Urbaine d’Arras a entrepris d’importants travaux pour redonner à la Scarpe-rivière son caractère écologique.

Décidés dans le cadre d’une déclaration d’intérêt général, les travaux sur la partie rivière de la Scarpe ont été enclenchés en novembre dernier. Leur but : restaurer la continuité écologique de ce cours d’eau, au profit également de la beauté de nos paysages ruraux. Les interventions amélioreront le libre écoulement des sédiments et la circulation des poissons, ainsi que la qualité des eaux. La première phase des travaux concernait les abords du cours d’eau. Afin d’éviter l’effondrement des berges, des arbres ont été enlevés ou élagués. Des abreuvoirs ont été créés pour les bovins et les chevaux, afin d’éviter le piétinement du lit du cours d’eau.

Démolition du vannage de Marœuil

Nouvelle étape du chantier, le vannage qui servait à alimenter en eau l’ancien moulin Sainte-Bertille de Marœuil sera démoli cet automne. Il forme un barrage haut de 1,40 mètre. Celui-ci empêche le bon écoulement des sédiments et la remontée des poissons. Cette opération durera trois mois.

Démanteler cet ouvrage n’est pas une obligation. La Communauté Urbaine d’Arras souhaite cependant aller jusqu’au bout de la restauration écologique de la rivière. La DDTM l’a félicitée pour cette ambition. Les travaux sont également menés en excellente coopération avec la Communauté de communes voisine des Campagnes de l’Artois, où la Scarpe prend sa source, et la Fédération de pêche.

D’autres interventions seront enclenchées en fin d’année. Elles consisteront à enlever de petits obstacles, installés au fil du temps par les riverains du cours d’eau, et se termineront fin 2020. 33 kilomètres de rivière auront alors retrouvé leur état naturel. L’investissement est de 1,9 million d’euros, subventionné à hauteur de 80% par l’Europe (fonds Feder) et l’Agence de l’eau Artois-Picardie.

Photos @ Communauté Urbaine d’Arras – Valérie Laforge